Table de cuisson : tous les critères pour bien la choisir

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Il existe aujourd’hui différentes techniques de cuisson qui allient économie d’énergie, facilité d’utilisation et d’entretien.

Chaque table de cuisson a ses avantages et ses défauts. Alors, laquelle choisir ? Faites le point pour cuisiner comme un chef !

Table de cuisson vitrocéramique

La table de cuisson vitrocéramique ressemble aux plaques à induction. Cependant, elle a aussi ses propres caractéristiques :

  • Elle peut avoir 2 types de foyer :
    • les radiants qui chauffent par rayonnement ;
    • les halogènes qui chauffent plus rapidement et sont plus puissants mais moins adaptés pour les plats mijotés.
  • Elle possède un système de sécurité :
    • les indicateurs de chaleur indiquent lorsque les plaques sont refroidies ;
    • le système anti-surchauffe permet une sécurité optimale.
  • Sa surface permet un nettoyage facile et rapide.
  • Bien qu'elle assure une diffusion homogène de la chaleur, sa consommation électrique reste importante : elle demande plus d'énergie que les autre types de plaque.

Concernant le budget à prévoir :

  • Vous en trouverez à partir de 100 €.
  • Certains modèles peuvent changer de diamètre en fonction de la taille du récipient choisi, pouvant aller jusqu’à 17 positions de cuisson : comptez alors 330 € en moyenne.

 

Table de cuisson à induction

La table de cuisson à induction est la plus performante et la plus avancée technologiquement parlant. Elle offre des caractéristiques avantageuses :

  • C'est la table de cuisson qui chauffe le plus rapidement : il lui faut seulement 5 minutes pour porter à ébullition 2 L d'eau, et cela, tout en économisant jusqu'à 40 % d'énergie.
  • Elle permet des réglages de température très précis : vous pouvez passer d'un feu fort à un feu doux très rapidement.
  • De plus, certaines plaques s'adaptent au diamètre de votre récipient.
  • Elle est sécurisée :
    • verrouillage et système d'arrêt automatique des plaques en cas de surchauffe ou de débordement ;
    • peu de risque de brûlure : seul le récipient chauffe.

Elle possède néanmoins 2 inconvénients :

  • son prix onéreux : à partir de 700 € ;
  • sa restriction au niveau des récipients :
    • les récipients doivent être adaptés à l'induction : ni verre, ni aluminium, ni cuivre ;
    • seules les casseroles en fonte et en acier sont compatibles.

Table de cuisson à gaz

C'est le plus vieux système de cuisson à plaques encore utilisé aujourd'hui. Elle possède des avantages non négligeables :

  • Elle est bon marché : à partir de 100 €.
  • Elle est simple d'utilisation :
    • équipée d'un allumage intégré ;
    • changement instantané de température.
  • Certaines d'entre elles disposent d'un système de sécurité : l'arrêt automatique du gaz si la flamme est éteinte.

Bien qu'elle possède des avantages, elle a aussi quelques inconvénients :

  • Le nettoyage est contraignant : il faut laver les grilles et les brûleurs difficilement accessibles.
  • Le réglage du feu doux est délicat, moins précis qu'avec une plaque à induction.
  • Si vous ne disposez pas du gaz de ville, l'alimentation au gaz risque d'être peu pratique.

Plaque de cuisson mixte : idéale pour les indécis

Si vous n'arrivez pas à faire votre choix, pas de panique ! Il existe des plaques de cuisson mixtes qui combinent : la vitrocéramique, l’induction, le gaz et le grill.

Une plaque de cuisson mixte peut être :

  • gaz et électrique ;
  • gaz et induction ;
  • gaz et vitrocéramique ;
  • induction et vitrocéramique.

Elle possède des avantages indéniables :

  • Elle s'adapte à tous types de plats et donc tous types de cuissons.
  • Elle permet de cuisiner en toutes circonstances même en cas de panne de l'une des 2 plaques.

Malgré ses avantages, elle a néanmoins certains inconvénients :

  • Son prix peut être élevé selon le type de plaque choisi : jusqu'à 2 000 € pour la combinaison induction/vitrocéramique et gaz/induction.
  • Son entretien : les plaques gaz peuvent s'avérer difficile à nettoyer.

Conseil pour la cuisson :

  • Choisissez la zone de cuisson en fonction de la taille de votre récipient, car si la zone est trop grande, vous perdrez de la chaleur.
  • Pensez aussi à mettre un couvercle sur vos éléments lorsque vous faites bouillir de l’eau, cela diminuera la perte de chaleur.

Pour une cuisine idéale et bien entretenue, suivez nos conseils !

Ces pros peuvent vous aider